La ruche, véritable laboratoire miniature

La médecine moderne est en pleine redécouverte des propriétés bénéfiques du miel pour notre santé. Le Figaro en a même fait un article dans lequel Catherine Flurin explique le processus de fabrication des précieuses enzymes du miel.

Une ruche en parapharmacie

Les bienfaits de la propolis et de la Gelée Royale sur la santé sont de mieux en mieux connus et les parapharmacies s’intéressent aux produits de la ruche. Qu’est-ce que l’apithérapie ?

Journée-rencontre au Biocoop de Tarbes

Si vous habitez Tarbes ou les environs, venez-nous rencontrer samedi 12 mai au Biocoop d’Odos.

Une belle journée s’annonce : dégustations, animations, film/débat. Thibaut et Aline tiendront un stand Ballot-Flurin. Catherine Flurin sera présente et animera un débat sur la bio de demain.

Apiculteur et fabricant et conditionneur de produits de santé biologiques par les abeilles, Ballot-Flurin continue d’imaginer la bio de demain. Chaque jour, nous allons plus loin dans notre engagement en faveur du développement durable et de la sauvegarde des abeilles.

"Demain, on se soignera par les abeilles"

Ballot-Flurin fait la Une de La Dépêche des Hautes-Pyrénées.
« Avec 30 salariés, chercheurs et ingénieurs, le miel est un produit noble, pas seulement celui qu’on vend en pots. Il est le produit qui soigne et améliore la santé. »

Essaimage de printemps

C’est la saison des essaimages naturels. Autour de la miellerie Ballot-Flurin, une colonie d’abeilles est partie à la recherche d’une nouvelle ruche à peupler.

Ballot-flurin.com Nouvelle Version !

Ballot-Flurin lance aujourd’hui son nouveau site Internet. Toute l’équipe est fière de vous présenter cette nouvelle version, plus performante, plus conviviale, plus proche de vous.

L'apithérapie au Salon du Bien-être et de la Médecine douce

Face à une société anxiogène qui accorde peu de place à l’humain et le déresponsabilise, les médecines douces et thérapies du bien‐être réaffirment haut et fort leurs fondements. Soigner la cause plutôt que le symptôme en prenant en compte l’unité corps et esprit, favoriser les comportements préventifs et solliciter la participation active du patient dans le processus de guérison.