Le savon à froid sans huile de coco ni huiles essentielles : un cadeau pour votre peau, un bienfait pour la planète.

Parce qu’elle ne génère aucune pollution, la saponification à froid est un procédé de fabrication durable.

C'est un choix militant de Catherine Flurin en faveur du low-tech, du zéro-déchet, de la biodiversité de nos campagnes, et d’une faible empreinte carbone.

Nous refusons également l’utilisation d’huile de palme et de coco : ces huiles importées de loin contribuent au bio piratage et à la déforestation.

La durabilité commence toujours par le choix des ingrédients

De même, les huiles essentielles sont produites en détruisant des millions de fleurs. Autant de ressources détruites pour les abeilles. Nous les refusons dans nos savons.

Enfin les abeilles peuvent créer de l’or et butiner tranquilles !

Pourquoi choisir la saponification à froid ?

Des choix locavores et agroécologiques

• Fabrication artisanale à toutes les étapes : les macérâts d’huiles et plantes sont brassés et dynamisés à la main. Une rame en bois polarisée augmente la vitalité énergétique du savon. 

• Huiles nobles bio de terroir et de première pression à froid.

• Enrichies en complexe botanique d’herbes, plantes et fleurs cultivées en Biodynamie, permaculture et électroculture.

• Eau de source locale dynamisée. 

• Zéro-déchet.

• Savons séchés naturellement 700 heures à l’air libre sur des plateaux en bois polarisé. 

• Concentrés en actifs : usage économique.

« Avec la saponification à froid, il n’y a aucune pollution. D’un point de vue écologique, c’est vraiment beaucoup plus intéressant tant au niveau de l’énergie qu’au niveau du gaspillage. » Danielle.

1ère savonnerie écologique de campagne au cœur des Hautes-Pyrénées

  • Intégrée à la Bee Factory : une éco-usine-village jardin composée d’éco-ateliers artisanaux spécialisés unique en France. 
  • Eco-construction : bois durable de forêts non traité, poudre de marbre pour une imperméabilité naturelle des murs... Bâtie selon les proportions du nombre d'or pour ne pas perturber les courants telluriques magnétiques naturels.
  • Faible empreinte carbone : méthodes low-tech de fabrication consommant très peu d’énergie. Emballage compostable fabriqué par notre imprimeur local.

« Les emplois locaux à la campagne sont aussi soutenus, nous y veillons. » Rémi Ballot 

La saponification en biodynamie, un savoir-faire low-tech très précis.

Le mélange des huiles et de la propolis se fait à la rame en bois et en vortex.
C’est Dominique, Manu, Danielle et Cristina qui travaillent de concert dans la Savonnerie.
800 savons maximum sont fabriqués chaque semaine. Danielle les pèse un par un.

Les savons ont besoin d’un temps de cure comme un bon fromage, ou un bon vin. Les savons sèchent 6 semaines dans la réserve à savons sur des plateaux de bois polarisés.

Avantages pour la peau du savon à froid

Votre peau est beaucoup plus saine car le savon rééquilibre et réduit les rougeurs.
Elle est mieux hydratée car tous les actifs des huiles crues y compris la glycérine restent dans le savon et nourrissent la peau.

Les autres méthodes de savonnerie, pourquoi elles sont moins bien et en quoi ?

Elles cuisent les corps gras et enlèvent la glycérine. La peau est beaucoup plus irritable et sèche. Ce qui l’a rend plus sensible et sujette aux problèmes.

Le savon à froid : un engagement de Ballot-Flurin pour un monde plus beau et favorable aux abeilles et aux hommes.

Fermer

Laisser un commentaire