Le Pollen Polyfloral dynamisé Ballot-Flurin issu de l’Apiculture DOUCE® soutient notre immunité, notre vitalité, notre résistance et respecte le bien-être des abeilles

Regarder du Pollen Polyfloral Ballot-Flurin, c’est comme regarder une mosaïque de couleurs lumineuses pleines de soleil et d’énergie. Ces merveilleuses petites « pelotes » sont les précieuses alliées de notre vitalité, de notre immunité et de notre
résistance.

« Le pollen est l’aliment le plus riche que l’on connaisse, le seul sur Terre à contenir les 20 acides aminés à partir desquels les protéines de la vie sont construites, et indispensable à la survie de la ruche. Sans pollen, pas de protéines. Sans protéines, pas de cire ; sans cire, pas de ruche ! Les jeunes abeilles et les ouvrières en pleine activité ont besoin d’une nourriture énergétique (fournie par le nectar) et de protéines, vitamines, lipides, … qu’elles trouvent dans le pollen. » Catherine Flurin

Chez Ballot-Flurin, le pollen est récolté avec une grande conscience et beaucoup de considération pour les abeilles grâce à notre charte exigeante et bienveillante d’Apiculture DOUCE®.

Les points clés :

• Le dispositif libre-arbitre laisse librement passer les abeilles, ne bouche pas entièrement l’entrée comme les trappes à pollen classiques. Les abeilles peuvent sortir butiner sans risquer d’arracher leurs ailes ou leur pattes.

Certifié Paléo : le pollen Ballot-Flurin est garanti cru et intouché. La certification Paléo contrôle et garantit également qu’il ne contient pas de céréales cultivées, de produits laitiers, de colorants, conservateurs, édulcorants, arômes ou exhausteurs de goût artificiels…
Très peu manipulé : pas de congélation, ni d’azote, ni de séparation des grains.
• Un procédé naturel de conservation à température ambiante grâce au Système Hydroplus breveté qui préserve ses nutriments et sa vitalité énergétique.
Et dynamisé par les abeilles!

Mais qu’est-ce que le pollen ?

Le pollen est une poudre fine produite par les fleurs. C’est l’élément fécondant mâle de la fleur et une source indispensable de protéines, de vitamines… pour l’abeille.
Lorsque les abeilles rentrent à la ruche avec du pollen, on le voit très nettement comme des pelotes de couleur accrochées aux pattes... jaune, orange, mauve.

Comment les abeilles l’utilisent-elles dans la ruche ?

Catherine Flurin nous en parle :

« Les abeilles utilisent le pollen de deux façons. D’abord, involontairement, quand elles plongent dans la fleur pour aller puiser le nectar au fond de la corolle, la plante couvrant au passage le corps poilu de l’abeille de pollen. Ces grains de pollen sont ensuite transportés de fleur en fleur par l’abeille. C’est ce moyen efficace que 70 % des plantes utilisent pour transporter leur semence mâle. Revenant à la ruche, chargée de nectar pour faire du miel, l’abeille continue à disséminer le pollen accroché à ses poils dans toute la ruche. C’est ainsi qu’on retrouve dans le miel des grains de pollen en suspension. Ils apportent vitamines et protéines à la nourriture quotidienne des abeilles et permettent d’identifier l’origine florale des miels récoltés.
En effet, en regardant au microscope une goutte de miel, on peut identifier, par les grains de pollen en suspension, tout le parcours des abeilles sur les différentes fleurs: du chardon au trèfle en passant par le châtaignier et le tilleul.
Ensuite, les abeilles utilisent le pollen pour nourrir les « bébés ». La reine pondant des centaines d’œufs par jour, il faut nourrir tout ce petit monde avec une bonne bouillie protéinée permettant une croissance rapide et saine. La solution : certaines abeilles butineuses se spécialisent un temps dans la récolte du pollen. Elles vont rechercher les fleurs au pollen le plus abondant : genêt, saule, châtaignier, ciste, par exemple, et, à l’aide de leur pattes arrières munies de brosses et de corbeilles, elles forment des pelotes contenant des milliers de grains de pollen. Ces pelotes sont rapportées à la ruche et mélangées avec du miel pour faire la « potion » des jeunes abeilles.

Dans les cellules, les bactéries et les levures présentes dans le mélange de pollen et de miel continuent la maturation qui rend ce pollen digeste ; il contient moins de sucres mais plus de protéines assimilables que le pollen de fleur. Le mélange obtenu s’appelle pain d’abeilles. Ce sera la nourriture des larves après trois jours. Les jeunes abeilles en mangent également pendant la production de gelée royale et de cire. »

Quelle est la différence par rapport aux pollens auxquels on est allergique ?

Le pollen que les abeilles récoltent et enrichissent d'enzymes est un pollen entomophile (transporté et transformé par les abeilles). Rien à voir avec celui, souvent issu des graminés dit "anémophile".

Pour info : rares réactions allergiques au pollen ont été rapportées après consommation orale de pollen.

Qu’est-ce que le Pollen Polyfloral et pourquoi les couleurs des grains ne sont pas les mêmes?

Les pollens des différentes fleurs ou arbres ont des couleurs, des goûts et des compositions légèrement différentes. En fait, le choix des fleurs butinées par les abeilles est surtout dépendant des besoins de la colonie et bien sûr, du choix offert par l’environnement.

Le pollen vert peut par exemple provenir du châtaignier, l'oranger de la ciste, le noir du pavot...
Quelquefois, il est très difficile de reconnaître l’origine des pelotes multicolores ramenées par les abeilles, parce qu’une même couleur peut provenir de différentes plantes ou arbres à fleurs. Les conditions climatiques et l’âge de la fleur visitée peuvent aussi modifier la couleur du pollen. Le Pollen Polyfloral est constitué d’un ensemble de variétés de pollen.

La récolte du Pollen Polyfloral Ballot-Flurin avec le dispositif libre-arbitre : par amour et considération des abeilles


Catherine Flurin créatrice de cette méthode nous en parle :

« Pour récolter le pollen, on dispose des grilles (« trappes à pollen ») à l’entrée de la ruche, à travers lesquelles les abeilles passent et qui font tomber leurs pelotes. En Apiculture Douce®, les jours de récolte, on fait attention aux conditions climatiques et, notamment, au taux d’humidité de l’air (le pollen ne doit pas prendre trop d’humidité).
On peut construire des ruches à double entrée dont une seulement comporte une grille à pollen. Les abeilles peuvent passer par l’une ou l’autre porte et ainsi font le choix ou non, de laisser leurs pelotes de pollen. On remarque que la récolte de pollen ne diminue pas avec ce procédé, beaucoup plus confortable pour les abeilles.
Un autre avantage est qu’il n’y a pas de cadavres, de pattes et d’ailes dans le pollen. Le pollen est donc plus propre. Il est préférable de ne pas récolter de pollen en début et en fin de saison de floraison et de ne pas séparer les pollens de diverses fleurs.
On respecte ainsi le choix des abeilles qui savent apporter à la colonie toute la variété de nutriments nécessaires. »

Quelle est la spécificité du système de conservation Hydroplus breveté?

Pour conserver le pollen, le procédé « Hydroplus® » consiste à faire comme les abeilles, c’est-à-dire à le ventiler entre 30 et 35 °C, la température de la ruche. Il se conserve avec une texture moelleuse. Les températures trop hautes le dénaturent.
D’autres préparations, comme le Miel de cure et Pollen, proche du pain d’abeilles, permettent d’augmenter l’assimilation du pollen et ses propriétés, tout en épuisant moins les abeilles et les ressources énergétiques liées à la congélation.

“ Le tiroir de récolte se trouve dans la ruche, il est ventilé naturellement par les abeilles. Le pollen récolté a un taux d’humidité entre 4 et 10%. Il pourra être mis en pot sans être manipulé et séché, en conservant ses valeurs nutritionnelles jusqu’à un an.” précise Catherine Flurin.

Quelle est la composition du Pollen d’abeilles?


Le pollen d’abeilles contient en particulier :

  • une forte proportion d’acides aminés libres et faciles à assimiler. Le pollen est plus
    riche en protéine que la viande ou les œufs,
  • des acides gras,
  • des vitamines (provitamine A, vitamines E et C),
  • des enzymes, des ferments et des levures qui jouent un rôle important dans la
    
respiration cellulaire,
  • des sels minéraux et oligo-éléments (un des deux aliments les plus riches en

    sélénium),
  • des hormones et gonadotropines,
  • des facteurs antibiotiques naturels,
  • des flavonoïdes (polyphénols) anti-oxydants protecteurs de la circulation sanguine,
  • des phytostérols diminuant l’absorption de cholestérol,
  • des pigments colorés, des caroténoïdes. 
Les pollens de différentes fleurs ou arbres ont des couleurs, des goûts et des compositions très légèrement différentes.

Le Pollen Polyfloral bio dynamisé Ballot-Flurin : Immunité, Vitalité et Résistance

• Il aide à soutenir la vitalité et la résistance du corps, améliore l’énergie et le tonus en cas de fatigue (300mg à 1500mg/jour) et aide à améliorer l’immunité (560mg à 840mg par jour). Il est source de manganèse qui contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif et à un métabolisme énergétique normal (14g/jour).

• Il est source de protéines qui contribuent à augmenter et à maintenir la masse musculaire. Elles contribuent également au  maintien d’une ossature normale. L’allié des sportifs et des végétariens !
Jusqu'à 3 cuillères à café par jour recommandées, ce qui suppose 14g environ par jour de pollen. 1 cuillère à café contient environ 4,5g de pollen. 

• En pot, il deviendra vite un indispensable de votre cuisine.

• En sticks, il se glisse facilement dans le sac pour votre pause-déjeuner au bureau ou un pique-nique en forêt.

Comment consommer le Pollen Polyfloral ?

Catherine Flurin vous conseille :

« Le pollen sera de préférence consommé « ouvert », soit dans une préparation miel et pollen qui recrée les conditions du pain d’abeilles, soit après trempage d’une heure au moins dans de l’eau additionnée de miel. On peut le mélanger dans un yaourt, du miel, des fruits (avocats, bananes, fruits rouges). L’enveloppe des grains de pollen peut alors s’ouvrir comme dans la fleur et l’assimilation des nutriments du pollen est meilleure. »

Pour toute la famille  Enfants à partir de 36 mois, personnes  actives, séniors, sportifs, personnes convalescentes.  

Cuisinez avec le pollen : ajoutez du soleil et des BZZZ dans vos assiettes

Les grains de pollen sont faciles à intégrer en cuisine : ils apporteront du soleil dans vos assiettes de crudités, vos salades de fruits, vos soupes non brûlantes, vos smoothies, votre mousse au chocolat…

Une cuvée rare et exceptionnelle de Pollen de châtaignier français vous attend…

  • Textes extraits du livre "L’Apithérapie" de Catherine Flurin aux éditions Eyrolles L.B.
Fermer

Laisser un commentaire