Pour une entrée dans l'hiver en douceur et sagesse, notre naturopathe, la belle et lumineuse Marie-Charlotte, abeille butineuse chez Ballot-Flurin, nous guide pour nous alléger en silhouette et en toxines avec ses conseils détox.

Après les fêtes, que nous conseilles-tu ?

De se mettre d’abord en harmonie avec les saisons. La fin d’année est synonyme de fêtes dans notre culture; entre Noël et le réveillon, on fait des kilomètres pour aller voir la famille et les amis, on ne se ménage pas ! Pourtant l’hiver nous invite à autre
chose, si on observe la Nature. Le givre, la neige, l’engourdissement de la vie par le froid, le soleil qui décline vers 17h30, tout paraît endormi, même avec les belles lueurs de soleil. C’est une période d’intériorité, une invitation à retrouver notre cocon,
se retrouver. Prenons ce temps. Après manger, éteignons les écrans, télé, téléphone, et profitons d’un bon livre, d’un feu de bois à contempler. Un livre de développement personnel que je conseillerai en ce moment, c’est « Les 4 accords Toltèques » de Don Miguel Ruiz, le 5ème accord est également sorti. Même si on l’a déjà lu, ça fait toujours du bien !

La belle et lumineuse Marie-Charlotte

Que pouvons nous mettre en place au niveau de l’alimentation « détox » suite aux repas souvent très riches ?

Ce qui est important c’est de faire une « mise au vert » de l’organisme, sur trois semaines/un mois par exemple, sous forme de défi. Remplacer les protéines animales riches en toxines - viande rouge, même la viande blanche et le poisson - par des légumineuses : lentilles vertes, corail, haricots Tarbais de chez nous, à cuisiner avec des épices qui réchauffent le corps. En parallèle on va apporter des bons minéraux et des vitamines, en faisant la part belle à tous les légumes de saison, surtout s’ils sont bien colorés : les choux, carottes, courges… plutôt en cuisson vapeur, bio, et si possible locaux… Il y a aussi le tartare d’algues qui est
excellent. Et pourquoi pas cuisiner des légumes qu’on n’aime moins, comme les choux de Bruxelles par exemple !

D’autres légumes ?

En cette période, l’accent peut être mis sur le nettoyage du foie en travaillant tous les amers. La Nature est bien faite car on trouve en cette saison les endives, les salades d’hiver souvent plus amères, les radis… C’est à intégrer régulièrement en jouant sur
les textures ou la complémentarité des saveurs. Mixer une salade d'endives avec de la mâche pour adoucir, des pommes et des noix pour accompagner, ou de la betterave cuite. 
Les amers vont stimuler le foie et la vésicule biliaire. C’est en quelque sorte la centrale d’épuration de notre corps, cela va soutenir et activer le nettoyage. 
Ah et aussi il est important de boire beaucoup d’eau, même quand on n’a pas soif, ça permet d’éliminer, rincer, nettoyer. L’astuce c’est d’avoir une gourde posée sur son bureau et de boire des gorgées régulièrement !

Pourrais-tu nous donner un autre conseil ?

Sortir de chez soi ! Aller se promener dans la Nature ! C’est important car on manque souvent de vitamine D en cette période. Plutôt que de la prendre en gouttes, souvent fabriquée de façon industrielle, c’est important de “mettre le nez dehors”, et même s’il fait froid. Cette vitamine se synthétise à partir de notre cholestérol, sous l’action du soleil sur notre peau. N’oublions pas d’intégrer dans l’alimentation du « bon gras » comme les huiles crues 1e pression à froid et bio, par exemple un mix d’huile d'olive et de colza ou olive/noix, sur notre salade d’endives tiens !

Quels produit de la ruche ou préparation Ballot-Flurin prends-tu en cette période ?

En complément de cette alimentation, nous pouvons donner un coup de pouce supplémentaire au corps, et faire une cure de trois semaines de la préparation Dynamisée bio Propolis Blanche et Romarin français Drainage hépatique.* En plus l’extrait est fait maison, avec un romarin français, et bio bien sûr ! 

Une fois qu’on a nettoyé, on peut redonner du peps, avec une cure de Pollen par exemple, pour soutenir la résistance et la vitalité ; ou alors la Préparation dynamisée en ampoules 4 Forces de La ruche, excellente au bon goût de miel !

*Cette synergie d’actifs est très intéressante, le romarin par exemple soutient le drainage hépatobiliaire et le foie dans son rôle d’élimination des toxines.

J’aime particulièrement Le Grog Oh je digère, comme son nom l’indique pour soutenir la digestion, c’est en partie grâce à la menthe poivrée, qui est une huile essentielle à avoir dans sa trousse à pharmacie !

Entrons dans l’hiver tout en légèreté en suivant les conseils de Marie-Charlotte…

Une interview de L.B

Fermer

Laisser un commentaire