Au fil des saisons

2018-05-04

La cure détox pour se sentir mieux !

La cure détox pour se sentir mieux !

Notre organisme est constitué de plusieurs milliards de cellules. Pour être un peu plus précis, il en contiendrait (à la louche un peu quand même) dans les 30 000 milliards pour un adulte. Ce chiffre faramineux, que l’on ne peut honnêtement se représenter, a des conséquences quant à son fonctionnement.

Chaque cellule nécessite comme il se doit des nutriments pour son fonctionnement, et ces nutriments sont  issus du processus de digestion de notre alimentation. Par exemple, l’amidon des féculents (pommes de terre, riz, blé - farine, pâtes -…) est découpé par la digestion en sucres simples appelés « glucose », dont la fonction première dans la cellule est de permettre la production d’énergie. Cette énergie assure le fonctionnement de la cellule : elle lui permet entre autre de renouveler ses constituants ou de produire divers composés comme des hormones par exemple.

Vos cellules produisent des déchets !

Et bien de la même façon que nos cellules fonctionnent en consommant des nutriments issus de notre alimentation, elles produisent tout aussi naturellement… des déchets !

Une partie de ces déchets est évacuée par les poumons (sous forme de gaz carbonique), le reste des déchets étant filtrés au niveau des reins qui les captent puis les éliminent via l’urine.

Mais un autre organe est également sollicité pour faire le ménage dans notre organisme : c’est le foie.

Comme les reins, le foie joue (entre autre) le rôle de filtre de notre organisme, mais à un autre niveau. À lui en effet par exemple la charge de filtrer le sang provenant directement de l’intestin grêle, chargé des nutriments de la digestion, mais pas que. Car en plus des nutriments arrivant par le biais de l’assimilation intestinale et que le foie va laisser passer dans sa quasi totalité, viennent également des substances dont notre organisme n’a que faire, car ce sont tout sauf des nutriments...

Le foie est un organe de plus en plus sollicité par notre mode de vie actuelle

Parmi ces substances se trouvent les alcools, certains additifs alimentaires, des résidus de pesticides, des résidus médicamenteux, divers toxiques environnementaux et autres joyeusetés. Ces produits sont appelés xénobiotiques.

Etymologiquement, “xéno” veut dire étranger en grec, et “bio” veut dire vie.

Des substances étrangères à la vie, donc… Tout un programme.  Notons qu’une partie d’entre elles appartiennent à la triste famille des perturbateurs endocriniens…

Dans le meilleur des cas, le foie (s’il les reconnaît !) va les transformer en produits inoffensifs.

Lorsque le foie ne peut éliminer les produits toxiques, simplement parce que ce sont des produits nouveaux pour lui et qu’il n’a pas appris à les reconnaître, ils se mettent à traîner dans l’organisme, et notamment à s’accumuler entre les cellules.

Bref… La « crasse » chimique s’installe !

Notons au passage que ces produits toxiques sont également susceptibles de faire des dégâts en affectant notre flore intestinale lors du passage dans le gros intestin. Or on reconnaît aujourd’hui de mieux en mieux le rôle prépondérant dans notre santé et notre bien-être de cette flore intestinale.

Malheureusement, la multiplication des produits chimiques dans notre environnement, dont une part se retrouve dans notre organisme, met bien à mal le fonctionnement de cet organe majeur qu’est le foie, et qui assure pourtant quantité de fonctions essentielles pour notre organisme.

Nous sommes tous concernés par la présence de produits chimiques dans notre organisme

Une étude financée par le W.W.F. et le Crédit Coopératif a ainsi montré en 2004 qu’un panel de 47 personnes provenant de toute l’Europe et appartenant à 17 pays différents présentaient jusqu’à 76 produits toxiques dans leur sang(1) !

Ainsi, l’article du W.W.F(1) dit :

« Il ressort des résultats que chaque personne est contaminée par un cocktail de substances toxiques persistantes (qui ne s’évaporent pas dans la nature) et bioaccumulatives (qui s’accumulent dans le corps) comprenant des produits issus de chacune des cinq familles visées [les pesticides organo-chlorés (incluant le DDT) ; les PCB ; les retardateurs de flamme bromés ; les phtalates et les composés perfluorés (PFO)]. Un total de 76 produits chimiques toxiques différents sur les 101 recherchés ont ainsi été trouvés dans le sang des parlementaires. »

Pas très engageant, n’est-ce pas ?

 

. . .

But de la Détox

Inutile donc de dire qu’à force de sollicitation, le foie finit par se fatiguer et il devient souvent nécessaire de le soutenir dans ses fonctions d’élimination.

Le printemps est la période idéale pour ce travail, après (pour certains d’entre nous de plus) les excès de l’hiver. Les Chinois l’avaient bien compris, puisqu’ils attribuent depuis toujours le printemps comme saison pour cet organe.

Le drainage en profondeur de cet organe participe (avec les autres organes “émonctoires” que sont la peau, les reins, les poumons et le gros intestin) par entraînement, au drainage de l’ensemble de l’organisme, également encrassé (donc) par toutes ces substances.

Le résultat de ce travail de drainage est bien souvent un regain de vitalité et…. Une taille plus fine !

La détox Ballot-Flurin

Pour cette détox en douceur de votre organisme, vous pouvez faire bien sûr une cure d’aubier de tilleul ou de sève de bouleau, et revoir votre alimentation. Nous vous conseillons en plus parmi nos produits issus du travail des abeilles et de notre savoir faire :


• le pollen polyfloral dynamisé, bénéfique notamment pour le système digestif,

• la propolis des voies digestives, qui facilite le drainage, l’élimination et favorise naturellement l’équilibre de la flore intestinale,

• et une douceur (toujours bienvenue!) : le miel de Romarin officinal ou le miel d'Acacia, que nous conseillons pour une bonne digestion.

Et comme toujours, tout en bio... Évidemment !

Source :  (1)    wwf.panda.org

Une réflexion au sujet de « La cure détox pour se sentir mieux ! »

Fermer

Laisser un commentaire