Au fil des saisons

2016-05-31

Les abeilles et la pollinisation

Les abeilles et la pollinisation

Les abeilles participent à la pollinisation des plantes cultivées, mais n'oublions pas qu'elles visitent aussi les plantes sauvages. La reproduction de plus de 200 000 espèces végétales dépend donc du butinage des abeilles domestiques et de celui d'autres insectes pollinisateurs.

Sans abeilles, nous savons qu'il n'y aura plus de pollinisation. Les fleurs non fécondées deviendront stériles et ne donneront plus de fruits, plus de graines à semer.
En effet, pour se reproduire, les plantes ont souvent besoin d'une aide extérieure. Par exemple, les conifères portent sur une même branche des fleurs mâles et des fleurs femelles, et c'est grâce au vent qu'elles entrent en contact.
Mais pour d'autres plantes, l'intervention d'un insecte est indispensable. Le problème à résoudre est simple : la partie mâle, le pollen doit entrer en contact avec la partie femelle, le pistil. Les plantes ne pouvant pas se déplacer, qui de mieux que l'abeille et les insectes pour executer cette tâche ?

Sachant qu'un tiers de notre alimentation en fruits et légumes dépend de la pollinisation des plantes par les abeilles sauvages ou domestiques, nos repas auront bien triste mine, si les abeilles viennent à disparaître. Au petit-déjeuner adieu salade de fruits et grand verre de jus d'orange ! C'est d'un bol de riz agrémenté de quelques céréales et d'un grand verre d'eau dont nous nous contenterons.

Voici ce qu'il resterait d'un petit-déjeuner si les abeilles venaient à disparaitre :

"Les abeilles, des précieux insectes en danger" ed. Belin Jeunesse.
Fermer

Laisser un commentaire