Merci tout d’abord à Apimondia et aux Coréens, pays d’hôte du magnifique Congrès international Apimondia 2015 qui réunit une fois par an les meilleurs spécialistes et apiculteurs passionnés de l’abeille dans le monde.

 La Corée est un magnifique pays, qui sait concilier société technologie et amour de la Nature. Les Coréens sont chaleureux par nature et prennent encore le temps de vivre.

 Merci aussi au président d’APIMONDIA, Philip McCabe, un apiculteur irlandais engagé, avec qui j’ai eu l’honneur de diner. Voici une photo souvenir prise avec des experts passionnés du monde de l’abeille.

"J’ai eu la chance d’intervenir durant 45 minutes, devant un parterre d’apiculteurs et scientifiques, très intéressés par notre approche sensible des abeilles que nous nommons Apiculture Douce (Gentle Beekeeping ), et Yoga des abeilles. Celles et ceux qui nous suivent savent que nous insistons beaucoup sur un bien-être renforcé des abeilles avec une approche révolutionnaire fondée sur une écoute profonde de leur comportement afin de mieux ressentir leur vrai besoin, éviter des stress inutiles et favoriser un respect mutuel  entre l’apiculteur et les abeilles, propice à l’épanouissement du rucher.

 Pour cela, nous pratiquons le yoga des abeilles, qui comprend des techniques douces précises de relaxation et de méditation pour induire un état psychologique profond favorable à l’écoute et à l’observation des abeilles.

 Pour en revenir à ma présentation, l’intérêt de la communauté internationale pour nos méthodes se renforce au fil au fil des ans. Après deux courtes vidéos de présentation, les questions ont fusé :

- Comment atteindre un degré de calme intérieur suffisant pour être sans protection au milieu des abeilles

- Comment s’harmoniser avec les abeilles ?

- Autre question

 - Etc.

Voilà, vous savez l’essentiel. La lutte mondiale contre la disparition des abeilles passera aussi par le respect profond des besoins physiologiques et comportementaux fondamentaux des abeilles, et par une cohabitation pacifiste mutuelle entre l’homme et le petit peuple des abeilles qui éliminent les méthodes d’apiculture génératrice de stress pour l’abeille.

Si vous désirez vous initiez au yoga des abeilles inscrivez-vous ici pour connaitre nos prochaines dates de stages.

Catherine Flurin 

3 réflexions au sujet de « Catherine Flurin raconte Apimondia 2015 »

Fermer

Laisser un commentaire