Durant l'hiver, il devient difficile pour les abeilles de trouver de quoi se nourrir, de plus le froid et la pluie les empêchent de sortir de leur ruche.

C'est pourquoi Catherine Flurin munit d'un seau d'écume de miel (sorte de miel mousseux contenant du miel mais aussi de la cire d'abeille) et d'une marmite de compote fait maison à base de pommes du jardin, ouvre une à une les ruches pour y déposer ces deux aliments dans le nourrisseur (partie supérieure de la ruche).

Miel et Abeilles

Miel et Abeilles

Miel et Abeilles

 L'apport de nourriture dans le nourrisseur n'est pas la seule action de Catherine Flurin.

En effet afin de mieux isoler les abeilles du froid et des intempéries, Catherine a fait confectionner sur mesure des toiles et des bâches.

Comment les couvertures ont-elles été posées?

Dans un premier temps il faut soulever le toit de la ruche. On recouvre d'abord la ruche d'un voile (en lin par exemple), puis on recouvre avec une deuxième couverture imperméable. Il n'y a plus qu'à remettre le toit en place et voilà le tour est joué !

Miel, Abeilles et Ruche

Miel, Abeilles et Ruche

Vos ruches sont maintenant prêtes pour passer un bon hiver, au chaud et bien nourries !

2 réflexions au sujet de « Comment vont nos abeilles? »

Fermer

Laisser un commentaire