Les Gaves qui traversent Cauterets se sont déchainés et, les berges ayant été fragilisées l'automne passé, de nombreux affaissements de terrain sont apparus. À certains endroits, le courant d'eau principal a même quitté son lit, emportant sur son passage routes et maisons. Heureusement, il ne s'agit pour Cauterets que de dégâts matériels et aucun décès n'est à déplorer. La route d'accès à Cauterets ayant été partiellement détruite, l'accès est règlementé et se fait par l'intermédiaire d'un balai de navettes organisé par la Mairie et la Préfecture.

Passerelle de l'Esplanade

Chez Ballot-Flurin, nous avons toutefois la chance de n'avoir subi aucun dégât direct. Nos apiculteurs avaient préservé les ruches en les plaçant sur des zones mieux abritées des intempéries et le Pavillon des Abeilles est indemne. Cette catastrophe a été pour nous une épreuve, et le Pavillon des Abeilles sera donc fermé pour quelques jours pour permettre à tout le monde de retrouver sa sérénité (les autres activités de Ballot-Flurin restent cependant en marche).

Pour les personnes qui avaient prévu de venir en cure ou en vacances à Cauterets, il est préférable de se renseigner auprès de la Mairie de Cauterets pour connaître l'avancée de la situation. En l'état actuel (le 26 juin 2013), bien que les travaux avancent à grands pas, l'accès est encore difficile et nous recommandons donc de retarder de quelques jours votre arrivée à Cauterets. Pour connaitre l'état de la situation, et l'horaire des navettes consultez le site ou le blog de la mairie :
http://blog.cauterets.com/

http://www.cauterets.com/

Cet évènement est une leçon pour nous tous, depuis plusieurs semaines la Nature nous donnait des signes annonciateurs d’une crue des Gaves, bien que les dégâts soient inévitables, peut-être aurions-nous été moins surpris si nous avions été plus à l’écoute. Un point est sûr, les abeilles étaient elles au courant et après avoir fait leurs réserves, ne sortaient plus de la ruche.

Nous vous donnerons plus d’informations dès que la situation évoluera, nous vous invitons à nous suivre sur Facebook pour des nouvelles au quotidien :

Fermer

Laisser un commentaire