La ruche est un projet de performance de l’artiste Abraham Poincheval  qui consiste à vivre treize jours sans interruption dans une ruche, le temps de maturation d’une reine des abeilles. Pendant cette performance, l’artiste est logé dans une alvéole spécialement aménagée au cœur d’une sculpture-ruche de Olivier Raud intitulée Chambre d’abeilles.

Cette proposition d'Abraham Poincheval nécessite un travail de préparation et de suivi dans la dimension des abeilles conduit avec l’apicultrice Catherine Flurin, tout en veillant au bien-être animal.

La chambre des abeilles conçue par Olivier Raud dans laquelle Abraham Poincheval va cohabiter avec les abeilles pendant sa performance intitulée La ruche, met en œuvre trois  principes énergétiques actifs que l’on peut expérimenter ici et maintenant dans cette situation d’exposition à la Vieille Charité pour Manifesta 13 Marseille. (La Biennale Européenne de Création Contemporaine)

Cette ruche est laissée volontairement ouverte pour que le public puisse séjourner quelques instants à l’intérieur dans le but de ressentir et de tester ces principes. Ce qui préfigure une dimension importante de la performance qui consistera à développer une interface entre l’artiste, les abeilles et le public à travers ces trois principes actifs qui seront orchestré avec Catherine Flurin, apicultrice.

Vue de l'exposition de l'Abeille Blanche au Parvis avec la chambre d'abeilles de Olivier Raud et le dessin mural de Abraham Poincheval annonçant sa performance (photo Alain Alquier).

Olivier Raud et Abraham Pointcheval au Parvis (Photo Luc Jennepin)

 

La structure toroïdale

La structure toroïdale est le premier principe actif qui réside dans la structure même de cette ruche conçue selon une géométrie torique inscrite dans le cube. Le tore est à la fois une forme et une surface engendrée par un cercle recourbé sur lui-même qui tourne autour d’un axe laissé vide pour constituer un anneau. On trouve le principe torique aussi bien dans la nature terrestre avec les ouragans, les tempêtes, le champ magnétique, que cosmique dans le pattern des galaxies, des anneaux planétaires et satellitaires et des trous noirs. Dans le quotidien on retrouve le tore dans la forme des bouées, de certains beignets comme les « donuts » mais aussi les mémoires centrales d’ordinateurs où les accélérateurs de particule de la physique nucléaire où il produit un champ magnétique spécifique utilisé ici.

Figure du Tore

 

 

Structure Toroïdale de la Chambre des Abeilles (Brevet et modèle déposé par Olivier Raud)

La polarité du bois

La polarité du bois est le second principe actif qui réside dans la chambre des abeilles. La polarité étant une circulation d’énergie qui s’organise naturellement entre deux pôles magnétiques « plus » et « moins ». C’est ce qui produit l’énergie électrique. La structure de l’arbre et la texture même du bois qui contient des micro-paillettes minérales, garde la mémoire de la polarité du champ magnétique dans lequel il a poussé. En assemblant le bois dans le sens de la pousse (terre-ciel) et des points cardinaux (nord-sud) le magnétisme est réactivé et produit un champ énergétique qui interagit avec les circulations énergétiques internes et externes au corps humain. La terre, l’arbre, le corps humain ont tous un fonctionnement énergétique polarisé selon une géométrie toroïdale. Ici la polarité du bois est activée en vue de d’équilibrer et de dynamiser les énergies corporelles en favorisant leur élévation et par là régénération des cellules.

"En assemblant le bois dans le sens de la pousse et des points cardinaux, le magnétisme est réactivé"

Polarité du magnétisme terrestre, de l'arbre et du corps humain

 

La vibration des abeilles

La vibration des abeilles est un phénomène de résonance mécanique qui produit des fréquences permettant aux hyménoptères de communiquer. Des recherches scientifiques ont lieu actuellement pour tenter de déchiffrer leur comportement et leur organisation. Au-delà de l’éthologie (étude du comportement animal), la fréquence de ces vibrations produit une force énergétique tout à fait particulière dont on peut se nourrir, qui est connue et utilisé notamment en apiculture comme facteur de dynamisation.

En situation de performance Abraham Poincheval sera directement au contact des abeilles et de la vibration d’une colonie positionné sur le toit de la ruche au centre du tore. Le public pourra également faire l’expérience de cette dynamisation à l’intérieur de la ruche en s’allongeant (sans aucun risque) sur les ruches de couleurs encastrées dans la chambre des abeilles. Ici, la vibration des abeilles est restituée à travers l’image, le son et la lumière d’une vidéo qu’Abraham Poincheval associe à la présentation de la ruche.

Mesure des fréquences de la vibration des abeilles pour l'essaimage

Fermer

Laisser un commentaire